01 83 75 93 31

société experte en extermination nuisibles

NOUS VOUS DEBARRASSONS DE TOUT LES INSECTES NUISIBLES

Société nuisibles est spécialisée dans l’extermination de nuisibles, notre rayon d’intervention est Paris et toute l’Ile de France.Votre sécurité est notre priorité.

SOLUTIONS DE TRAITEMENT INSECTES

PARIS ET IDF

 

Les insectes nuisibles les plus répandues en Ile de France

Les insectes peuvent causer de véritables problèmes de santé lorsqu’ils s’installent chez vous.
Nos experts interviennent chez les particuliers; les professionnels ainsi que les collectivités locales pour vous débarrasser de ces nuisibles.  
Pourquoi faut il agir rapidement ?
Les insectes sont susceptibles de transmettre des gênes pathogènes et leur prolifération peut être rapide et de ce fait dérangeante. L’hygiène de vos locaux est primordiale et, il convient de mettre en place une intervention de désinsectisation rapidement.

Les punaises de lits 

DÉSINSECTISATION
Parmi les nuisibles, les punaises de lit font partie des espèces les plus difficiles à éliminer dans une habitation ou un hôtel. Elles se cachent la journée dans les moindres fissures, elles peuvent survivre 18 mois sans se nourrir, elles ont développé une forte résistance à certains produits chimiques et elles se reproduisent vite. Il suffit de quelques oeufs épargnés lors d’un traitement pour que l’infestation reprenne à nouveau.
Pour venir à bout d’une infestation de punaises de lit sans dépenser une fortune, il est impératif de faire appel à une vrai société experte en matière de nuisibles . Nombreux sont les particuliers ou les hôtels à être découragés de revoir sans cesse revenir une infestation. En réalité, c’est tout simplement que le traitement précédent n’a pas été exhaustif. Société nuisible utilisent des méthodes de traitement ultra efficaces qui vous permettent d’éliminer durablement une infestation sans pour autant devoir y consacrer un budget colossal : de la détection précise des zones infestées jusqu’au traitement complet de l’infestation.

Les Frelons Asiatiques

Il semble que l’insecte soit arrivé en France caché dans un chargement des poteries chinoises fin 2004 déposées vers Tonneins en Lot et Garonne. Lors du déballage de ces poteries, la reine frelon en a profité pour s’enfuir et à partir d’elle seule, élever ses larves. La prolifération a commencé.

Un nid de frelon asiatique à basse altitude représente un réel et grave danger surtout pour les enfants , mais également pour les personnes qui ignorent quoi il s’agit.  Mais qui pourrait deviner, que ce danger peut se révéler en taillant sa haie, en tondant sa pelouse, en soulevant une tuile, en levant un couvercle de regard d’eaux pluviales, en ouvrant un coffret EDF ou GDF, en entrant dans son abri jardin, en secouant son prunier ou son cerisier, en nettoyant une niche à chien, en récupérant un jouet jeté par mégarde dans un massif, en ouvrant ses volets, en attrapant un nichoir à oiseaux, en remuant son compost, en enfourchant un tas de broussailles, en descendant son volet roulant, en s’appuyant contre le tronc de son vieil olivier ou même en enfilant une botte restée inutilisée quelques semaines au fond du garage ?  Et surtout, qui réalise le risque croissant de trouver une telle situation ? Ce risque est multiplié par la quantité incroyable et renouvelable de nids de frelons asiatiques comme on peut déjà le constater en Gironde. D’ici peu de temps, toute la France sera concernée et ira de surprise en surprise. Qui donc réalise ce risque ?

Le problème avec les nids bas (30% des nids le sont), est que si l’on n’a pas connaissance du nid (souvent caché), il est fort à parier qu’on le dérangera sans le vouloir et sans s’y attendre. Pour les déranger, il suffit :
– de fortes vibrations : branches remuées, marche sur toiture, ouverture de porte bruyante,
– d’un bruit important : tondeuse, mobylette, taille haie thermique,
– passage trop proche. Une fois dérangée, si la colonie de frelon se sent menacée, elle attaque ! Une, deux et trois piqûres en rafale, et bien plus si on a pas compris qu’il fallait s’éloigner au plus vite, de préférence au delà de 10 à 15 mètres de distance, sachant que plus le nid est gros, plus le nombre de piqûres peut être important, plus on y risque sa peau, et plus il vaut mieux s’éloigner encore plus vite ! ! !  La piqûre d’un frelon asiatique est toute aussi violente et dangereuse que celle d’un frelon européen. Seule les femelles sont équipées d’un dard pouvant sortir de 6 millimètres, et traverser même un gant de cuir pour travaux extérieurs (j’en ai fait les frais). Contrairement à l’abeille qui laisse son dard harponné et planté dans la chair de la victime piquée, le frelon asiatique peut s’acharner et piquer plusieurs fois.

DÉSINSECTISATION

Cafards et Blattes 

Parmi ces blattes qui colonisent nos habitats, dites domestiques, on trouve la blatte germanique (Blattella germanica), et la blatte des meubles (Supella supellectilium) qui, adultes, ne font pas plus d’1 cm, tandis que la blatte orientale (Blatta orientalis) fait plus de 2 cm et la blatte américaine (Periplaneta americana) dépasse les 3 cm.

Les blattes fuient la lumière et sortent la nuit. Bien qu’elles se rencontrent souvent en grand nombre, ce ne sont pas des insectes dits “sociaux”. C’est la chaleur des habitations qui les attire plus particulièrement. Les barres d’immeubles anciens des années 60 ne sont pas forcément les plus touchés puisque des blattes se rencontrent aussi dans des zones pavillonnaires : il semble que ce soit la densité de l’habitat des zones urbaines qui leur facilite la vie.

Leur pièce favorite est sans conteste la cuisine et plus particulièrement la partie qui se trouve sous l’évier qui offre tout ce que les blattes recherchent : chaleur, humidité, obscurité et sérénité. Mais la poubelle ou le vide-ordure sont également parfaits pour ces insectes tout comme l’arrière des appareils d’électroménager et des radiateurs. D’autres pièces de la maison peuvent accueillir des foyers de blattes : la salle d’eau, la buanderie, les WC, les garages et chaufferie ou débarras divers ayant des canalisations.

L’alimentation des blattes est très variée puisque ce sont des insectes omnivores avec une prédilection pour les denrées alimentaires notamment sucrées et humides mais elles peuvent aussi se nourrir d’excréments, grignoter papier ou cuir. En l’absence de nourriture, elles peuvent survivre plusieurs semaines en l’absence de nourriture.

Les dégâts causés par les blattes et les cafards

Les blattes déposent leurs excréments partout sur leur passage qui finissent par dégager une odeur désagréable. En venant se balader et déposer des excréments sur des aliments destinés à être consommés par la maisonnée, elles peuvent les contaminer avec des bactéries et toutes sortes de microbes mais ce sont surtout les réactions allergiques respiratoires qui se manifestent le plus chez l’Homme.

Comment lutter contre les blattes ou les cafards ?

En premier lieu, la prévention consiste à nettoyer les zones infestées ou susceptibles de l’être, ne pas laisser de nourriture trainer, boucher les fissures et autres trous d’entrée. Si la présence de blattes persiste au sein de votre, il convient de faire appel à une société spécialisée en extermination de nuisible et désinsectisation.

Appel gratuit